Quels sont les différents types de thé ?

 Il n'y a aucune doute là-dessus : Les gens aiment le thé ! Après l'eau, le thé est la boisson la plus consommée dans le monde entier. Et c'est grâce aux précieuses récoltes faites principalement en Asie que nous pouvons déguster toutes sortes de thés.

 

LE THÉ NOIR

 

Quels sont les différents types de thé ?
Le thé noir est fait de feuilles de théier qui ont subi une oxydation complèteAprès la récolte, les feuilles sont flétries en soufflant de l'air dessus. Les thés noirs peuvent être ensuite préparés de deux façons différentes,la méthode orthodoxe ou le processus CTC (Crush, Tear, Curl « écraser, hacher, rouler »). La méthode CTC produit des feuilles et de la poudre généralement consommées dans les sachets de thé, et améliore la qualité des feuilles médiocres. Dans la méthode orthodoxe, les feuilles de thé peuvent s'oxyder complètement. Le traitement se fait par machine ou à la main, dans le cas de thés haut de gamme.

 

 

LE THÉ BLANC

 

Quels sont les différents types de thé ?

 

Le thé blanc est un thé légèrement oxydé, environ 12 %, selon la méthode traditionnelle. Avant le thé vert (qui est lui aussi peu transformé), c'est le thé qui connaît la transformation la plus faible par rapport à la feuille fraîche du théier. Ses crus traditionnels sont rares et souvent coûteux, en particulier le Baihao Yinzhen composé exclusivement de bourgeons.

 

 

 

 

LE THÉ VERT

 

Quels sont les différents types de thé ?

 

 

Le thé vert est un thé dont l'oxydation naturelle est rapidement stoppée après la cueillette. Il contient également une concentration importante de L-théanine et une concentration de caféine inférieure à celle du thé noir. Une fois infusé, il peut être consommé chaud ou froid.

 

 

 

 

LE THÉ BLEU

 

Quels sont les différents types de thé ?

Le thé bleu, aussi appelé thé Oolong, est un type de thé à oxydation incomplète, à mi-chemin entre le thé vert, non-oxydé et le thé noir. La cueillette des feuilles de théier se fait lorsque celles-ci ne sont plus à l'état de jeunes pousses, mais lorsqu'elles sont devenues charnues sans être trop mûres. Elles subissent ensuite une sudation, qui est l'étape où l'oxydation proprement dite a lieu. Le contrôle de l'avancement de l'oxydation, qui a lieu lorsqu'une enzyme dégagée par la dégradation progressive de la structure cellulaire de la feuille et leur donne une coloration rouge, se fait à l'odeur et au toucher.

 

-> Pour une meilleure expérience, retrouvez notre collection d'infuseurs à thé en dessous.

 

 

Laissez un commentaire